dimanche 23 décembre 2007

"Bent Familia"


Hier soir, Mohamed est passé me prendre, on est allé faire un tour à la Marsa avec sa jeune cousine venue de Suisse.

Après un verre au Plazza, nous la raccompagnons chez elle, et nous décidons d'aller dîner au Sprint, un resto simple, un bon rapport qualité prix, à l'Avenue Habib Bourguiba, juste à côté du Café de Paris.

Tour à tour, les amis de Mohamed, et les "miennes", viennent se joindre à notre table, prendre un verre, manger une pizza, puis repartent, chacun vers son monde.
Sympathique.
Jusque là, rien de spécial.

Je reçois un coup de fil: c'est Ines, une de mes copines du lycée, et qui connaît depuis peu Skan et Noomen les amis de Mohamed...

Elle vient avec Skan dans quelques minutes et m'a appelé pour me prévenir que Sonia (une autre copine du lycée) est avec elle, et que si j'avais un verre devant moi, je devais m'en débarrasser pour éviter qu'elle ne soit choquée...

Je ne fais pas de réaction, je me contente de lui dire: "D'accord, on vous attend".

Quoi? Choquer Sonia? Pourquoi? Elle se prend pour qui? Ma mère?!!

Skan et Ines entrent dans le resto.

Ines, a l'air de chercher mon verre du regard.. Oui, il est toujours là, devant moi, et je n'ai pas à en rougir. Chacun fait ce qu'il veut!
Alors? Elle est où Sonia?
Euuuh, elle a refusé d'entrer.
Pourquoi?
Elle ne veut pas entrer dans un lieu où on sert l'alcool.
??!! Ah bon, dans ce cas comment se fait-il que vous allez passer la soirée au Carthage Palace? N'y a-t-il pas d'alcool là-bas?

Au fait, elle a jugé l'endroit mal fréquenté. Voyant le Café de Paris, juste à côté, plein d'hommes et de Bière...elle a cru que c'était la même ambiance au resto..

Je sors pour la convaincre d'entrer, lui assure qu'il y a beaucoup de femmes à l'intérieur, des familles même, des étrangers (italiens, français...). Rien n'y fait.
Pas assez cher pour elle. Pas assez chic.

Pour elle qui vient d'Ennasr (pour beaucoup de gens c'est l'un des quartiers les plus "Chic" de Tunis, avec ses tours de bétons, ses apparts qui côutent la peau des fesses...) enfin bref, passons, pour elle cet endroit n'est pas fréquentable.

"Comment est-ce que son fiançé l'emmène dans un endroit pareil?" dit-elle à Ines.

Elle nous a donc snobé.

Vous ne pourrez pas me convaincre du contraire, car si réellement elle ne voulait pas entrer dans un endroit où on sert l'alcool, elle n'irait pas passer la soirée au Carthage Palace, un 5 étoiles à Gammarth. Pourquoi l'alcool serait-il moins "Hram" quand il serait plus cher?!

J'ai fais exprès de garder mon verre, j'aurai aimé qu'elle entre et le voit, pour voir sa réaction, et en rire.

Pourquoi les gens se permettent-ils de juger les autres?

Ines repart à contre coeur, rejoindre Sonia dans la voiture, en attendant que Skan termine sa pizza et son verre.

Pourquoi croyez vous que je ne vous présente jamais mes "copines"? Parce que je les connais très bien, et je sais que leur monde et celui des amis de Mohamed sont très différents, qu'ils ne feraient pas bon ménage, que c'est comme l'eau et l'huile.

Au Carthage Palace, elles espèrent peut être trouver l'homme de leur vie: qu'il boive de l'alcool ou non, l'essentiel est qu'il ait un compte en banque bien fourni.

Voilà le portrait de "Bnet el Familiet" (les filles de bonnes familles) de la bourgeoisie de Tunis: coinçées entre snobisme et conservatisme, coinçées tout court.

Vous l'aurez deviné: je suis contre toute forme de conservatisme, et je deviens encore plus virulante quand il s'agit d'un conservatisme croisé avec du snobisme.

Ces gens là, leurs discussions sont stériles, ils n'ont rien à m'apporter, je les raye de ma vie..Pire, je les fuis comme la peste.

J'ai honte pour elles. Quand je vois et j'entend parler les amis de Mohamed, je me dis que je fais bien de ne pas les leur présenter.

Les amis de Mohamed sont chacun un personnage à part entière, chacun a sa philosophie de la vie, ses théories. Chacun apporte un plus au groupe. A première vue, quand on les connaît pas, on se dit: "Qu'est-ce que c'est que ces énergumènes?"

Mais si vous tendez l'oreille et vous les écoutez discuter, même après des dizaines de bières, ou de bouteilles de vin, vous allez en apprendre des choses.
Ils savent apprécier les choses simples, apprécier le moment présent.Ils ne s'encombrent pas de "m'as-tu vu" ni de "qu'en dira-t-on". Ils laissent ça aux snobs.

un "Snob préfère voyager debout en première classe, qu'assis en seconde".[Gilbert Cesbon]

10 commentaires:

Anonyme a dit…

pas tout a fait d'accord sur ton point de vue, sur plusieurs points :

- ouvert d'esprit, c accepter les différences. là, tu es en train de les juger sur leurs facons de penser !!!! et tu leur demande de ne pas te juger !!!

- pour ta copine, meme si elle veux pas entrer dans ton ptit resto, elle a pleinement le droit. Si elle veux trouver qqun avec "un compte en banque bien fourni", elle a aussi le droit. Après tout, à chacun sa facon de penser et sa facon et de mener sa vie.

- En plus, fuire ses amis, c un peu fuir une partie de soi-même. Changer c bien, que tu ne veuille plus sortir avec eux : ca se comprend, mais pas au point de les fuire. Garder le contact et essayer de s'adapter à la facon de penser des autres,je pense que c mieux.

Ne t'emballe pas, ce n'est que mon point de vue, des conseils, n'essaye pas de me juger ;)

Anna Kristina a dit…

mmm lé je ne suis pas tolérente face à l'intolérence.
Qu'elle ne veuille pas entrer, tant pis pour elle, je ne l'ai d'ailleurs pas invité, mais qu'elle se permette d'émettre un jugement sur ce que je fais...là je dis halte!
Mon fiançé peut très bien m'emmener dans des endroits simples, comme dans les endroits les plus chics!
Elle ne sait pas que j'étais au Plazza juste avant.
Autre chose, ce n'est pas mon amie, c'est une copine du lycée, nuance!
Mes amis sont peu nombreux, triés sur le volet, et ce sont généralement des garçons, des hommes.

elgreco a dit…

T'as tt dit:
Il faut les fuir comme la peste
:-)

PS. D'autre part chère Anna je viens de découvrir sur mon 1er Blog (elgreco1000) ke je n'utilise plus, ton si booooooooo texte, ta réplique:
Très très bonne! Bravo!!

Voici mon Blog:
@++ sur mes rivages!

http://rachedelgreco.blogspirit.com

coco_baboucha a dit…

alala !!
bon deja pour commencer je te partage certains points.
je veux signaler tout de meme pour ceux qui considerent "ennasr" comme etant un quartier "chic" (mdr) j'y habite et je peux vous assurer qu'il n'a rien de chic comparé a la banlieue nord de tunis! et puis meme, faut arreter de croire tout ce qu'on vs raconte dans les series tv tunisiennes (je vise choufli 7al), visitez par vous meme et vous verrez!
je pense qu'on doit arreter de juger les gens pck ils habitent tel ou tel quartier, telle ou telle ville. faut vraiment se débarrasser de ces clichés é ces idées reçues.
pour ce qui est de la mentalité d'une certaine catégorie de tunisiens, je pense qu'elle est completement guindée et que ça émane surtout d'un esprit etroit, meme s'ils croient etre ouverts.

Anna Kristina a dit…

@elgreco: merci. Au fait je savais que tu l'utilisais plus, mais je n'ai pas pu résister à l'envie de continuer ton histoire..
Je suis les récits de tes voyages avec intérêt et apprécie ton projet de livre. Bonne continuation.

@coco_baboucha: oui bon, d'habitude je n'aime pas les stéréotypes, les clichés..mais j'étais énervée hier..Il y a sûrement des gens bien, et des gens moins bien, à Ennasr, comme partout..mais il faut avouer qu'il y a une forte concentration de matérialisme et de snobisme à Ennasr.

coco_baboucha a dit…

comme partout anna! je t'assure.
notre société est materialiste en elle meme, donc dire qu'il y a bcp plus de snobinards et de materialistes a ennasr c'est TOTALEMENT faux! certes y en a plein de nouveaux riches mais nouveau riche n'implique aucunement snob ou hautain. alors faut arreter avec les etiquettes.

chevi a dit…

pire !! ya des gens tres moyens, qui lorsqu'ils voient notre figure ils sautent de classe social et deviennent debilos

Anonyme a dit…

le coté matiérialiste de notre sociéte moi je le toruve un peu trop chez la société arabo-musulmane , pkoi , je sais pas mais c'est pas la meme chose ailleur

tout a fait d'accord avec Baboucha

elgreco a dit…

Amiga
J'ai adoré
J'ai avalé d'un trait ton sympathique récit sur mon vieux Blog..."La dame du Bougainvillée"

On devrait un jour ecrire un recit à 4 mains....

Chui sur un nouveau roman (Tout à fait un autre sujet!) cela te tente de faire un petit essai culturel et voyageur?
Laisses-moi une réponse sur mon Blog ou sur mon Email , si tu le souhaites:
cigv-hq@planet.tn

Anna Kristina a dit…

@elgreco: et comment!!! Biensûr que ça me tente!
Allez je t'écris un mail de suite.