jeudi 20 décembre 2007

L'autre visage de la Lybie


Jamais je n'aurai soupçonné l'existance d'aussi beaux vestiges greco-romains en Lybie!

Comme si la Lybie d'aujourd'hui, la Lybie de Kadhafi, avait toujours été aussi renfermée sur elle-même, aussi étanche à toute intrusion externe, à tout échange.

Comme si l'embargo sur la Lybie (décidé par les Nations Unies en 1986) avait toujours existé (oui, bon, étant née en 1982, c'est un peu légitime de croire ça...).



Bref, moi qui ignore tout de la Lybie, je viens de découvrir l'existance de Leptis Magna, sûrement une des plus belles villes romaines de la côte méditerranéenne,aussi bien par l’étendue de son site que la conservation exceptionnelle de ses monuments.

Fondée au premier millénaire avant J.C, ce port phénicien, situé à 125 kilomètres de Tripoli,devint aussi important que celui de Carthage à cette époque. Il fût la ville de naissance d’un grand empereur : Septime Sévère.Celui-ci n’eut de cesse d’embellir sa ville pardes marbres sculptés somptueux.L’Arc de Septime Sévère,encore présent aujourd’hui, est un desmonuments majeurs de Leptis Magna.
Abandonné au 11ème siècle, les fouilles archéologiques au XXème siècle ont révélé de nombreuses découvertes dont certaines ont été regroupées dans un Musée par lequel commencera votre visite (le département libyen des Antiquités a défini un parcours de visite précis). Leptis Magna est en effet désormais inscrit au patrimoine mondial de l’humanité (en 1982).



Les thermes d’Hadrien, entièrement recouverts de marbre et de granit, sont l’autre monument majeur de Leptis Magna. Elles étaient les plus étendues de l’Empire après celle de Rome. Plus loin, vous découvrirez le Nymphée, sanctuaire dédié au culte des nymphes.
Vous pourrez aussi apprécier la visite des monuments tels que la place polygonale, la voie à colonnes, le nouveau forum, ainsi que la basilique sévérienne, le théâtre superbement décoré, le cirque où 23 000 personnes pouvaient assister à des courses de chars, et l’amphithéâtre.



Mais ce n'est pas tout! Il y a aussi Sabratha!! (J'insiste bien sur le "S" :) )



Regardez moi cette vue!! Face à la mer!


Sabratha est connu pour ses ruines antiques. Les libyens aiment, eux, s’y rendre le vendredi, jour de repos hebdomadaire, non pour visiter ces ruines mais pour y faire des tours de barques.
Ancien comptoir carthaginois (fondée au VIème siècle av. J.C), Sabratha est à 70 kilomètres de Tripoli. Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992, le théâtre romain est son joyau. Il compte parmi les plus beaux et les mieux conservés d’Afrique. C’est aussi un des plus grands puisque 5000 spectateurs pouvaient s’y rendre (alors qu’aujourd’hui la capacité est de 1600 personnes).
Son mur de scène s’étale sur 3 étages. Le clou du spectacle : le théâtre donne sur la mer.
A 500 mètres du théâtre se trouvait l’amphithéâtre qui pouvait accueillir jusqu’à 10 000 spectateurs, venus assister aux combats de gladiateurs
.

Et si je vous disais qu'une réplique du temple de Zeus d'Olympie existe en Lybie, à Cyrène!! Hein?

Cyrène a été fondé par la colonie grecque de Théra. En proie à de dures sécheresses et donc à une grave crise économique, Théra consulta l’oracle d’Apollon à Delphes. Celui-ci ordonna le départ d’un fils par famille vers l’Afrique. Ainsi naquit Cyrène !
Les colons n’ont pas chômé si on juge de l’ampleur des travaux réalisés, en particulier le grand temple de Zeus, plus grand temple grec d’Afrique (70 mètres sur 31 mètres, soit aussi grand que le temple de Zeus à Olympie). Etonnant de simplicité, cet endroit dégage une sérénité qu’on quittera à regret.

Personnellement, j'irai bien en Lybie visiter ces joyaux archéologiques. Mais y a-t-il des tours opérateurs qui proposent des voyages chez Kadhafi? Est-ce qu'il y a une infrastructure touristique? Non, je ne pense pas.

A voir l'état de l'aéroport de Tripoli...

Ezzah, autant de richesses natuelles (pas uniquement du pétrole ou du gaz, il y a des paysages de rêves sur les côtes lybiennes), des vestiges archéologiques...si peu exploités.

Quel gâchi!

5 commentaires:

chevi a dit…

je ne connaissais pas vraiment ce cote de la lybie !! disons que leur chef, un vrai tarré de chez tarré a fait que ce pays ai une mauvaise image.

Anna Kristina a dit…

ah ça! pour un taré, c'est un taré..pour installer une tente à l'Elysée et se chauffer au Kanoun...il faut vraiment avoir une case en moins.
"Felous kitir, mokh ma fi"
Quelques jours de vacances à Paris, à 10 milliards d'Euros.

Lowe a dit…

Sabratha, c'est à mi-chemin entre Ras Jedir et Tripoli. C'est pas loin. La région Est et toute la côte sont à visiter aussi... c'est sauvage !

Lowe a dit…

Pas besoin d'un TO... viens avec moi :-P

Anna Kristina a dit…

@lowe: ah oui, c'est vrai, tu dois sûrement connaître toi! Veinard.